Comment fonctionnent les options en DeFi ?

Sep 13, 2021 3 min read

Les options sont un type courant de produit financier dérivé. Cela signifie que leur valeur est dérivée d'un actif sous-jacent tel qu'une action, une marchandise, un indice financier ou une devise.

Un contrat d'option donne au détenteur le droit, mais pas l'obligation, d'acheter (options d'achat) ou de vendre (options de vente) un actif à un prix fixé (appelé "prix d'exercice") à un moment précis dans le futur. Lorsque le contrat d'option arrive à échéance, celui-ci peut être exercé ou non, en fonction du prix du marché de l'actif.

Les options sont utiles pour gérer le risque dans le sens où, plutôt que d'investir directement dans un actif dont il pense que le prix va augmenter, l'investisseur peut acheter des options d'achat sur cet actif. Cela permet à l'investisseur de profiter de l'augmentation potentielle du prix de l'actif, tout en conservant la majorité de son capital pour l'utiliser dans d'autres investissements (en utilisant en fait l'effet de levier de sa position).

Une personne qui achète une option d'achat parie sur le fait que le prix de l'actif sera supérieur au prix d'exercice au moment de l'expiration de l'option, ce qui lui donne la possibilité d'acheter à un prix inférieur à celui du marché. L'inverse est également vrai pour les options de vente : le détenteur spécule sur le fait que le prix de l'actif sera inférieur au prix d'exercice, ce qui lui permettra de vendre l'actif au-dessus de son prix de marché.

Un "vendeur" d'options, généralement une institution financière telle qu'une banque, offre des contrats d'options à un prix (prime), qui est fixé en fonction des conditions de l'option, notamment la volatilité du marché et le délai avant l'expiration. Cette évaluation du risque est un processus très sophistiqué qui permet au vendeur de réaliser un bénéfice, en générant au fil du temps plus de revenus en primes qu'il ne perd en options exercées. Le type de contrat d'option le plus sûr est l'option d'achat couverte, dans laquelle le vendeur offre au détenteur l'option d'acheter des actifs dans le portefeuille du vendeur.

Si les options sont largement utilisées dans la finance traditionnelle, elles demeurent très sous-exploitées dans la DeFi. En lieu et place d'une banque, un smart contract peut écrire des options de façon automatique, offrant des options d'achat sur les actifs mis en jeu dans un protocole.

Un exemple d'options en DeFi pourrait être le partenariat de StakeDAO avec Opyn, qui propose une stratégie d'achat couverte d'ETH. Cette stratégie génère du rendement via les primes pour lesquelles elle écrit des options d'achat hebdomadaires aux teneurs de marché. L'objectif, comme pour tout fournisseur d'options, consiste à ce que ces options d'achat expirent sans être exercées, c’est-à-dire que le prix de l'ETH se trouve être inférieur au prix d'exercice, ce qui permet d'accumuler chaque semaine des primes comme rendement pour les déposants. Durant les semaines où l'ETH se négocie au-dessus du prix d'exercice à l'expiration et que les options sont exercées, toutes les pertes sont atténuées par le fait que la valeur de l'ensemble du vault a augmenté avec la hausse du prix de l'ETH. La stratégie est donc en mesure de dégager un bénéfice chaque semaine, que les options soient exercées ou non.

Cependant, dans la mesure où il s'agit de DeFi, un rendement supplémentaire est dégagé sur les dépôts d’ETH sous-jacents de la stratégie, car ceux-ci sont utilisés comme collatéral sur la plateforme Opyn. Combiné aux primes de l'option d'achat, cela se traduit par une augmentation supplémentaire de l'APY de la stratégie pour les déposants.

Exemple

Une semaine, la stratégie vend des options d'achat pour 1 000 ETH avec un prix d'exercice de 4 000 $ alors qu'à ce moment-là l'ETH se négocie à 3 150 $. La prime que les acheteurs paient pour les options est de 0,7 % (dans ce cas, 7 ETH). À l'expiration de l'option, l'ETH se négocie à 3 500 $, et les options sont " out-of-the-money ". La stratégie a alors obtenu un rendement de 0,7 % (36 % de rendement annuel) lors de cette semaine.

La semaine suivante, la stratégie vend des options d'achat pour 1 007 ETH avec un prix d'exercice de 4 500 $, tandis que l'ETH se négocie à 3 500 $, et reçoit une prime supplémentaire de 7 ETH (0,7 %). Lorsque l'échéance est atteinte, l'ETH se négocie à 4 700 $ et les options sont " in-the-money ". Cette semaine-ci, la stratégie doit payer ses contreparties (teneurs de marché) avec la différence entre le prix de règlement au moment de l'expiration et le prix d'exercice. Dans ce cas, elle paie 1 007 x (4 700-4 500)/4 700 = 43 ETH (rendement de -4,3 %). Le rendement total de la stratégie au cours de cette semaine est donc de 7-43 = - 36 ETH (-3,6 %). Mais l'utilisateur n'est pas en perte durant cette semaine, car sa position a bénéficié de la hausse du prix de l'ETH et de la prime gagnée. En USD, la valeur de la stratégie est passée de 1 007 x 3 500 $ = 3 524 500 $ à (1 007-36) x 4 700 $ = 4 563 700 $, soit une augmentation de 29 %.

Great! Next, complete checkout for full access to Stake DAO Academy.
Welcome back! You've successfully signed in.
You've successfully subscribed to Stake DAO Academy.
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.
Success! Your billing info has been updated.
Your billing was not updated.